Guide Guide de l'assurance

L’impact du taux de l’assurance sur votre crédit immobilier

impact taux assurance crédit immobilier
Partager ce guide

Si le taux d’une assurance emprunteur a bien évidemment un impact sur le coût de l’assurance en lui-même, il a également un impact sur le coût global du crédit immobilier !

En effet, beaucoup d’emprunteurs ont tendance à ne prendre en compte que le taux d’intérêt pour calculer le coût total de leur prêt immobilier. Cependant, d’autres critères doivent être pris en compte : les frais bancaires, d’hypothèque, de caution et de garanties par exemple, mais surtout la prime d’assurance.

Plus le taux, TAEA, de l’assurance emprunteur est élevé, plus les cotisations mensuelles le sont aussi : une augmentation de la prime d’assurance entraîne automatiquement une augmentation des mensualités du crédit immobilier, et donc de son coût global !

Comme vu précédemment, le taux de l’assurance prêt dépend en majorité de l’âge et de l’état de santé de l’emprunteur : une personne de moins de 30 ans, non fumeuse, bénéficiera ainsi d’un taux moins élevé qu’un quinquagénaire fumeur : en moyenne 0,10 % contre 1 %. Les retraités quant à eux, se voient appliquer un taux encore plus élevé, jusqu’à 2 %, surtout s’ils sont atteints d’une pathologie.

Prenons l’exemple d’un emprunt de 150 000 € sur 20 ans, avec un TAEG de 1,6 % :

Il apparaît clairement que le taux d’assurance appliqué impacte fortement le coût global du crédit immobilier !

Si les taux diffèrent en fonction du profil de l’assuré, ils diffèrent également en fonction des compagnies d’assurances : c’est pourquoi la comparaison de différentes offres est indispensable.