Les actualités
Jeune femme, ayant suivi les conseils d'Ymanci, mine un geste de stop pour éviter le refus de sa demande de rachat de crédits

Regrouper ses crédits en 2024 : comment éviter un refus de la banque ?

L’année 2023 nous a offert son lot de bonnes et de mauvaises surprises, et la situation économique n’est pas vraiment au beau fixe après notamment une année de forte inflation. Mais ne devrions-nous pas capitaliser sur les signes positifs, comme le ralentissement de la hausse des prix justement ?

Bien évidemment, nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Ni vous, ni nous, ni personne d’autre. Mais pour autant, devons-nous abandonner tous nos projets, nos plus beaux et grands rêves face à ces incertitudes ? Le début d’année vient à ce titre souvent donner un coup de « boost » à nos bonnes et nouvelles résolutions. C’est peut-être votre cas aujourd’hui ?

Vous souhaitez regrouper vos prêts pour faciliter la gestion de votre budget ? Bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt ? Réaliser des travaux d’aménagement, mais votre taux d’endettement vous en empêche ? Bref, quelles que soient vos motivations, vous envisagez de regrouper vos crédits en 2024.

Cependant, tous vos projets ne sont peut-être pas réalisables et votre demande de rachat de crédits peut être refusée. Comment faire pour éviter un refus ?

Avant de répondre à cette question, analysons ensemble les motifs qui peuvent amener les établissements prêteurs à refuser un regroupement de créances.

Refus de rachat de crédits : quelles en sont les causes ?

Difficile d’être exhaustif ici et d’énumérer l’ensemble des raisons pouvant justifier un refus de rachat de crédits. Les raisons de refus, comme celles d’accord, dépendent de différents critères et surtout de votre dossier personnel. Autrement dit, il n’existe pas une seule vérité. Et si Madame Leroy s’est vue refusée son regroupement de crédits parce qu’elle était fichée FICP, cela ne veut pas dire que Monsieur Dupont, lui-même fiché FICP, verra son projet de regroupement de prêts s’envoler. Chaque situation est différente et mérite d’être étudiée. C’est d’ailleurs pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un courtier spécialiste en regroupement de crédits.

Cela étant dit, nous pouvons tout de même vous donner les principales raisons qui amènent un établissement bancaire à refuser votre demande de regroupement de crédits. Ces raisons sont généralement liées à votre solvabilité et au risque que vous pouvez potentiellement représenter pour le prêteur. Focus :

  • Votre capacité de remboursement est jugée insuffisante : si le prêteur estime que votre capacité financière ne permet pas de supporter les mensualités du nouveau prêt de rachat et donc que votre reste à vivre est trop faible, il pourrait refuser la demande.
  • Votre historique de crédit montre des signes négatifs : un historique de crédit comportant des retards de paiement, des défauts de paiement, des incidents bancaires ou des inscriptions au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) peut entraîner un refus.
  • Votre endettement est excessif : si votre taux d’endettement est déjà élevé, le prêteur peut craindre que le rachat de crédits n’aggrave votre situation financière.
  • Votre situation professionnelle est instable : une situation professionnelle précaire, telle qu’un emploi temporaire, une période d’essai ou un risque élevé de chômage, peut être considérée comme un facteur de risque.
  • Votre âge est un peu trop avancé aux yeux des banques : certains prêteurs peuvent refuser une demande de rachat de crédits si vous êtes proche de l’âge de la retraite, car cela peut être perçu comme un risque accru.

Bon à savoir

Comme nous avons pu le notifier au-dessus, cette liste des refus n’est pas exhaustive.

Un refus dépend de votre situation et surtout de l’établissement bancaire sollicité. Il faut en effet avoir en tête que les critères d’octroi d’une banque ne sont pas les mêmes chez sa voisine. Par conséquent, votre demande de regroupement de crédits peut essuyer un refus auprès de votre propre banque, mais obtenir un accord auprès d’un autre organisme prêteur.

Ne paniquez pas si parmi les motifs que nous venons de lister, vous vous reconnaissez un peu. Chaque dossier est différent et mérite d’être étudié !

Vous êtes décidé à recourir au regroupement de vos emprunts pour bénéficier de conditions de remboursement plus favorables ou pour dégager une trésorerie nécessaire à l’achat de votre prochaine voiture. Pour vous donner toutes les chances d’obtenir le financement adéquat, voici quelques « tips » qui devraient vous aider :

Conseil n°1 : avant de faire une demande de rachat de crédits, évaluez soigneusement votre situation financière. Assurez-vous d’avoir une vision claire de vos revenus, de vos dépenses et de vos dettes.

Conseil n°2 : les établissements prêteurs auront besoin de documents pour évaluer votre demande, tels que des relevés de compte, des bulletins de salaire, des avis d’imposition, etc. Assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires à portée de main.

Conseil n°3 : vous avez fait l’objet de retards de paiement, de rejets de chèque et autres frais de dysfonctionnement à répétition ces derniers temps ?Attendez de retrouver une situation financière plus favorable. Choisissez le bon moment.

Conseil n°4 : ne vous contentez pas de la première offre qui se présente. Comparez les offres de différents prêteurs pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Conseil n°5 : si vous avez des éléments particuliers dans votre historique financier qui pourraient être préjudiciables à votre demande, expliquez-les clairement dans votre demande. Et surtout évitez les mensonges, même ceux par omission !

Conseil n°6 : notre dernier conseil, sûrement le plus précieux est celui de faire appel à un courtier en rachat de crédits. Un courtier vous aide à trouver les meilleures offres en fonction de votre situation financière. Il vous conseille également sur la meilleure façon de présenter votre demande.

En suivant ces 6 conseils, vous augmenterez vos chances d’obtenir un accord pour le rachat de vos crédits. Si votre demande est refusée, demandez des explications au prêteur afin de comprendre les raisons du refus et de prendre des mesures pour améliorer votre situation financière avant de faire une nouvelle demande.

Ymancipez vos projets en 1 clic

Estimez votre future mensualité de prêt.
C’est simple, rapide et gratuit !


Regroupez vos crédits

jusqu’à -60%*

sur vos mensualités