Le rachat de crédits : une solution pour financer l’achat de votre résidence principale

Author photo
Publié le , mis à jour le par Marianne Jagueneau - Rédactrice web

Si vous cherchez à devenir propriétaire de votre logement, vous vous posez sans doute la question du financement. Avant d’accepter votre dossier, la banque étudie avec attention votre taux d’endettement. Comment obtenir un prêt immobilier alors que vous avez déjà contracté plusieurs crédits à la consommation pour financer d’autres projets personnels ? Selon votre situation personnelle et financière, vous êtes peut-être éligible au rachat de crédit pour acheter un bien immobilier.

Cette opération peut vous permettre de regrouper vos crédits afin de rembourser une mensualité plus faible chaque mois, et de financer un nouveau projet. Avec ou sans garantie hypothécaire, voici ce que vous devez savoir sur le rachat de crédits pour acheter une résidence principale.

Le rachat de crédits avec garantie hypothécaire

L’hypothèque est un mécanisme de garantie qui concerne uniquement les propriétaires d’un ou plusieurs biens immobiliers. Elle rassure la banque et sécurise votre demande de financement.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédits avec garantie hypothécaire ?

Le rachat de crédits avec garantie hypothécaire fonctionne comme un rachat de crédits classique. L’emprunteur fait racheter ses dettes par un organisme de prêt et ne rembourse plus qu’une seule mensualité. L’obtention du crédit est cependant conditionnée à la mise en place d’une hypothèque.

La garantie hypothécaire est une sûreté. Elle confère à la banque un droit sur votre bien immobilier, pendant toute la durée de remboursement du crédit. Si vous cessez de rembourser votre emprunt, la banque peut saisir votre bien et le vendre aux enchères.

Dans le cadre d’un rachat de crédits, la garantie hypothécaire peut concerner votre logement ou un autre bien immobilier. Elle peut porter sur un bien dont le prêt immobilier est entièrement soldé. Mais vous pouvez aussi souscrire une hypothèque sur un bien pour lequel vous remboursez un crédit immobilier.

Comment fonctionne la garantie hypothécaire pour un rachat de crédits ?

Lorsque vous formulez votre demande de rachat de crédits et qu’il a été convenu de recourir à une garantie hypothécaire, la banque vérifie que cette opération est bien réalisable. Elle étudie le ratio et la marge hypothécaire. Ces deux éléments sont importants pour s’assurer que votre projet tient la route.

Le financement de votre résidence principale ne doit pas dépasser la valeur du bien immobilier qui va supporter la garantie hypothécaire. L’organisme de crédit doit donc faire estimer le prix du bien sur le marché immobilier, et calculer le ratio hypothécaire. Cette valeur détermine la somme maximum que vous pouvez emprunter en regroupant vos crédits.

La marge hypothécaire correspond au montant maximum que la banque est en mesure de vous prêter. Elle tient compte de la valeur du bien hypothéqué, du montant du prêt restant à rembourser sur ce bien, et du ratio hypothécaire. Tous ces éléments déterminent le montant de l’offre formulée par la banque pour votre rachat de crédits.

Ymancipez vos projets en 1 clic

Estimez votre future mensualité de prêt.
C’est simple, rapide et gratuit !

Je calcule

Le rachat de crédits sans garantie hypothécaire

Vous ne souhaitez pas souscrire une hypothèque pour garantir votre rachat de crédits ? Rassurez-vous, il est possible de faire un regroupement de crédits sans garantie hypothécaire.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit sans garantie hypothécaire ?

Le rachat de crédits sans garantie hypothécaire désigne une opération de regroupement de dettes pour laquelle aucune hypothèque n’est prévue. Si elle facilite l’obtention d’un regroupement de crédits, elle n’est pas toujours obligatoire.

En général, les organismes de prêt acceptent les regroupements de dettes sans garantie hypothécaire pour :

  • un rachat de crédits à la consommation ;
  • un regroupement de crédits mixte, incluant des prêts à la consommation et un ou plusieurs prêts immobiliers, uniquement si le montant des prêts immobiliers ne dépasse pas 60 % du montant total emprunté ;
  • si la durée du crédit ne dépasse pas 15 ans ;
  • un crédit dont le montant ne dépasse pas 200 000 euros.

Quelles sont les alternatives à la garantie hypothécaire ?

Si vous ne souhaitez pas engager votre bien immobilier comme garantie, mais que votre dossier est un peu fragile (revenus modestes, CDD), vous pouvez recourir à d’autres mécanismes pour rassurer la banque.

Vous pouvez bénéficier d’une caution solidaire, soit auprès d’un proche, soit par le biais d’un organisme de cautionnement. Le nantissement fait aussi partie des garanties acceptées par les organismes de prêt pour racheter vos dettes. Cette garantie repose sur un bien immatériel, comme des parts sociales ou un fonds de commerce.

Le fonctionnement du rachat de crédits pour financer votre résidence principale

Si vous souhaitez regrouper vos crédits afin de financer l’achat de votre résidence principale, vous avez plusieurs options. Vous pouvez utiliser le rachat pour faire baisser votre taux d’endettement ou intégrer votre projet immobilier à l’opération.

Réduire votre taux d’endettement pour souscrire un prêt immobilier

Cette première option consiste à étaler vos dettes en cours à l’aide du rachat de crédits, afin d’assainir vos finances. Vous pourrez ainsi faire baisser votre taux d’endettement, en allongeant la durée de remboursement de vos crédits.

Avec votre nouvelle capacité d’emprunt, vous pourrez solliciter un prêt immobilier pour financer l’achat de votre résidence principale. Vous devrez contacter la banque, et monter un dossier de financement après avoir obtenu votre regroupement de prêts.

Intégrer l’achat de votre résidence principale au rachat de crédits

Avec cette seconde option, vous bénéficiez d’un crédit unique qui couvre le rachat de vos dettes et le financement de votre nouveau projet immobilier. Contrairement à la première solution, vous conservez l’aspect pratique du regroupement de prêts, puisque vous ne remboursez qu’une seule mensualité.

Cette opération globale comporte un autre avantage : si le montant de vos crédits à la consommation ne dépasse pas 40 % du montant total du rachat, toute l’opération bénéficie du taux d’intérêt applicable aux prêts immobiliers. Un taux souvent bien plus avantageux que celui appliqué aux crédits à la consommation.

Comment obtenir un regroupement de crédits pour accéder à la propriété ?

La mise en place d’un rachat de crédits s’effectue en plusieurs étapes. Pour commencer, vous pouvez effectuer une simulation en ligne, afin de vérifier la faisabilité de votre projet. Vous pourrez aussi obtenir une estimation du montant de votre future mensualité de remboursement.

Avec ces éléments, vous pouvez contacter un organisme de prêt ou une banque, ou prendre contact avec un courtier expert en rachat de crédits. À ce stade, votre projet s’affine, et vous pouvez commencer à constituer votre dossier. Il doit contenir de nombreux justificatifs relatifs à votre identité, à vos revenus, à votre situation professionnelle et à vos dettes.

Si vous recevez une réponse positive à votre demande de rachats, vous pourrez signer votre offre de prêt. Le déblocage des fonds et le remboursement des dettes sont gérés directement par la banque. Vous pouvez désormais concrétiser votre projet et faire l’acquisition de votre résidence principale.

Avec ou sans garantie hypothécaire, le rachat de crédits peut financer l’achat de votre résidence principale. Vous pouvez rééquilibrer votre budget et simplifier votre gestion financière, tout en accédant à la propriété. N’hésitez pas à faire une simulation ou à contacter un conseiller pour vous faire accompagner.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier, mais votre taux d’endettement dépasse le seuil maximal de 35 % ? Ces articles peuvent aussi vous intéresser :