Conseils

Louer son logement à des touristes : les 4 règles d’or !

Partager ce guide

Table des matières

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir louer votre logement pour profiter d’un revenu supplémentaire. Une opportunité motivée par la multiplication des plateformes sur internet. Très réglementées, elles font l'objet d'une surveillance particulière. Avant de plonger tête la première, renseignez-vous !

La loi Elan a durci les sanctions à l’égard des plateformes internet de location de vacances entre particuliers (Airbnb, Abritel…). Louer ou sous-louer un bien en meublé devient de plus en plus réglementé, même pour une courte durée. Avant d'opter pour la location, découvrez toutes les démarches à effectuer pour rester dans la légalité.

Enregistrer son bien meublé en mairie

Les propriétaires concernés doivent s’enregistrer auprès de la mairie où le bien est localisé. Plusieurs villes sont concernées par cette obligation comme par exemple : Aix-en-Provence, Annecy, Bordeaux, Levallois-Perret, Lille, Lyon, Martigues, Menton, Neuilly-sur-Seine, Nice, Nîmes, Paris, Roquebrune-Cap-Martin, Saint-Cannat, Saint-Paul-de-Vence, Sète, Versailles et Villeneuve-Loubet. Le numéro d’enregistrement doit figurer dans l’annonce et être transmis à la plateforme internet qui loue le bien. En cas de non-respect, l’amende est de 5 000 €.