Qu’est-ce que la PTIA ?

Author photo
Mise à jour le par Juliette Hisler - Copywriter finance et assurance

C’est la garantie perte totale et irréversible d’autonomie. Elle couvre l’assuré en cas d’accident ou de maladie l’empêchant de travailler. L’accident doit aussi nécessiter le recours à une tierce personne pour au moins 3 des 4 gestes de la vie quotidienne : se laver, s’habiller, se nourrir et se déplacer. La garantie PTIA fait partie des deux garanties obligatoires pour tous les prêts immobiliers (achat d’une résidence principale ou secondaire, et investissement locatif). La garantie PTIA permet une prise en charge totale du remboursement du capital restant dû par la compagnie d’assurance. Un examen médical est nécessaire pour permettre le déclenchement de la garantie

La garantie PTIA est exigée pour l’obtention d’un crédit immobilier

Pour accorder un crédit immobilier, la banque doit s’assurer de votre capacité de remboursement. Les risques de la vie peuvent mettre à mal cette capacité. Pour se prémunir d’une rupture de paiement, la banque exige le plus souvent la souscription d’une assurance emprunteur. Cette dernière couvre certains de ces risques, tels que le décès ou la perte d’emploi. De tels évènements entraînent une perte de revenus. Vous pouvez alors vous retrouver dans l’incapacité de procéder au remboursement de votre prêt immobilier.

La perte totale et irréversible d’autonomie fait partie des risques pour lesquels l’organisme de crédit impose une garantie. Elle est donc incluse dans tous les contrats d’assurance emprunteur. Vous pouvez y souscrire auprès de votre banque ou choisir une délégation d’assurance. Attention, la garantie PTIA ne concerne que les moins de 65 ans. Elle ne s’applique plus au-delà. Son coût dépend de l’âge, de l’état de santé et du profil de l’assuré.

La perte totale et irréversible d’autonomie doit être validée par un examen médical

La perte totale et irréversible d’autonomie peut résulter d’un accident ou d’une maladie. L’emprunteur se retrouve alors en situation d’invalidité permanente. La PTIA est avérée lorsque l’assuré n’est plus capable de réaliser seul au moins 3 de ces actes du quotidien :

  • s’habiller et se déshabiller ;
  • faire sa toilette ;
  • se nourrir ;
  • se déplacer, se lever, s’asseoir, se coucher.

Si l’assuré se retrouve dans un une telle situation, il doit demander l’activation de sa garantie à son assureur. Celui-ci mandera un médecin expert qui réalisera deux examens, et acceptera ou refusera de valider la perte totale et irréversible d’autonomie. Si la PTIA est confirmée, l’assureur prend alors en charge le remboursement des mensualités. La quotité détermine le pourcentage de remboursement pris en charge par l’assureur. Celle-ci est précisée lors de la souscription au contrat, sans pouvoir être inférieure à 100 %.

La perte totale et irréversible d’autonomie, ou PTIA correspond à une situation d’invalidité. L’assuré n’a plus la capacité d’exécuter les gestes du quotidien. Une banque exige que ce risque soit garanti dans le cadre d’un crédit immobilier. Un médecin mandaté par l’assurance doit valider cette perte d’autonomie. Si c’est le cas, le remboursement des mensualités du prêt est pris en charge par l’assureur.

Cet autre article pourrait également vous intéresser : Qu’est-ce qu’une surprime ?

Le lexique des termes techniques du crédit et de l’assurance