Les actualités
Une femme sur un fond mauve s'interroge en tenant dans une main une feuille avec un point d'interrogation

Changer d’assurance de prêt en 2023 ?

Dès qu’un particulier demande un prêt pour acheter un bien immobilier, qui l’engage généralement à le rembourser sur plusieurs années, voire décennies, l’organisme de prêt lui demandera de souscrire une assurance emprunteur*. Généralement, les futurs propriétaires souscrivent leur contrat d’assurance de prêt auprès du prêteur qui leur a accordé un prêt immobilier. Que se passe-t-il après s’ils veulent changer d’assurance de prêt ? Les emprunteurs, ont-ils les pieds et les poings liés ou sont-ils autorisés à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs ? Nous allons vous en dire plus.  

L’emprunteur peut-il changer d’assurance de prêt à tout moment ?

Bien sûr ! L’emprunteur a désormais la possibilité de résilier son assurance emprunteur dès le lendemain de la signature de l’offre de prêt. Sans délai de préavis, sans pénalités financières. La possibilité de s’adresser à l’assureur de son choix, l’emprunteur le doit à la loi Lemoine, qui fête son premier anniversaire. Avant la promulgation de cette loi, le changement pour l’emprunteur, qui avait contracté une assurance de prêt, était possible sous certaines conditions, grâce à la loi Hamon et à l’amendement Bourquin.  

Pourquoi l’emprunteur doit-il changer d’assurance emprunteur en 2023 ?

Nous voyons une première raison et elle est de taille. Si l’emprunteur renégocie l’assurance de prêt en faisant jouer la concurrence entre les différents assureurs, il fera de sérieuses économies. Il n’est jamais trop tard pour choisir une assurance de prêt offrant des garanties aux meilleurs tarifs et permettant de réaliser des économies qui peuvent être importantes. Le coût de l’assurance est, en effet, calculé sur le capital restant dû. Il y a une seconde raison. Le propriétaire pourra bénéficier d’une couverture qui regroupe des garanties qui correspondent réellement à son profil. Les prêteurs ont tendance à mutualiser les risques. 

Quelle est la marche à suivre pour changer l’assurance emprunteur en 2023 ? 

Tout d’abord, l’emprunteur, qui veut changer son contrat, doit prendre son temps pour comparer les assurances de prêt concernant le marché immobilier. Comment ? Ymanci met à sa disposition son comparateur. Cet outil est gratuit, rapide, simple, et facile d’utilisation. Précisons que le propriétaire doit trouver une nouvelle assurance de prêt avant de résilier son précédent contrat. 

Bon à savoir : grâce à la loi Lagarde, les organismes de prêt ont l’obligation de préciser à leurs clients qu’ils peuvent choisir une autre assurance emprunteur… et qu’ils ne sont plus obligés de prendre celle proposée par le prêteur. 

Une fois que la personne concernée a choisi l’assurance qui lui convient, elle doit dans la foulée adresser une lettre recommandée à l’organisme de prêt, où elle a souscrit sa première assurance. Pourquoi ? Pour lui signifier cette résiliation, tout simplement. Elle ne doit pas omettre d’y intégrer le nouveau contrat accompagné des conditions générales.  

Bon à savoir : d’après la loi Lemoine, la banque possède dix jours ouvrés pour répondre à une demande de délégation d’assurance emprunteur et éventuellement pour motiver tout refus par écrit.  

En 2023, un assureur, est-il en mesure de refuser le changement d’assurance de prêt ? 

La banque n’est pas en mesure de refuser une délégation assurance emprunteur sauf si l’équivalence de garanties entre les deux contrats n’est pas totalement respectée. En effet l’assurance de prêt, qui sera choisie par l’emprunteur, doit présenter un niveau de garantie qui équivaut au moins au contrat groupe proposé par l’organisme prêteur. 

Bon à savoir : pour comparer les contrats d’assurance emprunteur, la réglementation oblige une banque à remettre à son client une fiche standardisée d’informations qui reprend toutes les garanties obligatoires pour obtenir un crédit immobilier. 

Si l’emprunteur se sent perdu, il peut faire appel à un courtier en assurance de prêt immobilier. Ce dernier sera à même de l’aider à comprendre les garanties à souscrire, la formule la mieux adaptée à son profil. Il lui permettra également de simplifier le parcours administratif. 

* L’assureur se chargera de payer la totalité ou une partie des échéances de remboursement du prêt immobilier restant dû si l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de le faire à cause, par exemple, d’un décès ou encore d’une perte totale et irréversible d’autonomie…   

Découvrez dans nos actualités de l’assurance emprunteur d’autres astuces qui pourraient vous être bien utiles :

Ymancipez vos projets en 1 clic

Comparez les offres d’assurance de prêt et trouvez celle qui vous correspond.


Trouvez votre assurance de prêt

Jusqu’à 15 000€*

d’économie sur votre contrat

Demande rapide, gratuite et
sans engagement

Comparez, trouvez, changez d’assurance en quelques clics.