Les questions souvent posées
sur le crédit immobilier

Quelles sont les pièces à fournir pour obtenir un crédit immobilier ?

La liste des pièces à fournir pour obtenir un crédit immobilier peut varier selon les établissements bancaires. En voici un exemple :

  • Un justificatif d’identité (carte d’identité ou passeport),
  • Les deux derniers avis d’imposition, 
  • Les trois derniers relevés bancaires,
  • Les trois dernières quittances de votre loyer si vous êtes locataire,
  • Le contrat de travail,
  • Les trois derniers bulletins de salaire,
  • Le compromis de vente ou le contrat de construction, 
  • L’attestation d’assurance emprunteur,
  • Les offres de crédit et du tableau d’amortissement si vous détenez des crédits. 

La liste des pièces peut aussi être différente selon votre situation professionnelle. Si vous êtes en particulier un travailleur non salarié.

Ces justificatifs servant à étudier votre situation personnelle et professionnelle seront requis par les établissements prêteurs pour instruire votre dossier de prêt immobilier.

    Si votre dossier de demande de prêt n’est pas complet, ne soyez pas étonné qu’elle n’aboutisse pas et que votre banque ne vous accorde pas votre crédit immobilier.

    Mais concrètement, que peut-il se passer si votre dossier n’est pas complet ?

    1. Un dossier incomplet peut entraîner un retard dans le traitement de votre demande de prêt. La banque ne pourra pas évaluer votre situation financière et votre capacité de remboursement tant qu’elle n’aura pas reçu tous les documents nécessaires.
    2. La banque peut vous contacter pour vous demander de fournir les pièces manquantes et de vous demander des pièces complémentaires. Inévitablement, la décision concernant l’octroi de votre prêt sera retardée.
    3. Dans certains cas, si les documents manquants sont essentiels à l’évaluation de votre demande et que vous ne parvenez pas à les fournir, la banque peut refuser votre prêt. Il est donc important de s’assurer que votre dossier est complet avant de le soumettre.

    Toutes ces conséquences, retard dans le traitement de votre dossier, ou pire, refus de prêt, remettent complétement en cause votre projet d’acquisition immobilière. Pour éviter ces désagréments, il est recommandé de bien vérifier la liste des documents demandés par la banque et de vous assurer que votre dossier est complet avant de le déposer.

    L’obtention d’un prêt immobilier peut rapidement s’apparenter à un parcours du combattant, en raison des nombreux documents que vous devez fournir à la banque.

    Mais si elle le fait, ce n’est pas pour vous mettre des bâtons dans les roues, mais c’est tout simplement pour évaluer votre solvabilité et votre capacité de remboursement. Cette démarche vise à s’assurer que vous êtes en mesure de rembourser le prêt sans difficulté et à minimiser les risques de défaut de paiement.

    Pour vous apporter encore plus de précisions, si une banque ou un établissement bancaire vous demande des documents, c’est pour l’aider à :

    Évaluer votre situation financière : les documents demandés, tels que les relevés bancaires, les bulletins de salaire et les avis d’imposition, permettent à la banque d’analyser vos revenus, vos charges, votre épargne et votre gestion financière globale. Cela lui donne une idée de votre capacité à rembourser le prêt.

    Vérifier votre identité et votre stabilité : en vous demandant une copie de votre carte d’identité, votre contrat de travail et des justificatifs de domicile, la banque va s’assurer que vous êtes une personne stable et fiable.

    Évaluer le risque : en examinant vos antécédents financiers, la banque peut évaluer le risque qu’elle prend en vous accordant un prêt. Les documents relatifs à vos crédits en cours, vos remboursements passés et votre historique bancaire l’aident à déterminer ce niveau de risque.

    Se conformer aux exigences réglementaires : il ne faut pas oublier que les banques sont soumises à des réglementations strictes en matière de prêt. Elles doivent ainsi vérifier l’identité des emprunteurs, évaluer leur solvabilité et s’assurer qu’elles respectent les lois en vigueur, comme la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

    Personnaliser l’offre de prêt : en fonction des informations recueillies grâce aux documents fournis, la banque peut adapter son offre à votre situation personnelle et financière. Cela permet de vous proposer des conditions de crédit adaptées à vos besoins et à votre capacité de remboursement.

    Une fois qu’elle a examiné tous vos documents, elle sera ainsi en mesure de vous dire si elle est prête à vous accorder un prêt. Pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt, faire appel à un courtier est un véritable avantage. Il vous aide à rassembler toutes les pièces nécessaires à votre dossier, il présente ce dernier à ses banques partenaires en ayant pris soin de mettre tous ses points positifs et il décortique chaque offre de prêt pour vous conseiller la plus adaptée à vos besoins.

    Avant de répondre à cette question, rappelons brièvement ce qu’est un rachat de crédits immobilier.

    Le rachat de crédit immobilier, aussi appelé regroupement de crédits, consiste à faire racheter son prêt immobilier, ainsi que tout ou partie de ses autres crédits, à la consommation par exemple, par un autre établissement bancaire.

    Le nouveau prêteur rembourse alors le capital restant dû aux anciennes banques, s’il y en a plusieurs, et met en place un nouveau contrat de prêt avec l’emprunteur. Cette opération permet de réduire vos mensualités de prêt jusqu’à 60 % *, mais en contrepartie rallonge, dans la plupart des cas, la durée totale de remboursement de crédit.

    À l’image d’un crédit immobilier, vous devez constituer un dossier solide pour votre demande de rachat de prêts immobilier. S’agissant de la mise en place d’un nouveau prêt, l’établissement bancaire vous demandera un ensemble de documents à fournir, pour évaluer votre profil emprunteur et votre solvabilité,

    Ces documents sont sensiblement les mêmes que ceux exigés pour un « simple crédit immobilier ». Vous devrez notamment fournir des justificatifs de :

    • Votre état civil : carte d’identité ou passeport en cours de validité, livret de famille, contrat de mariage si vous êtes concerné, etc.
    • Vos revenus : bulletins de salaire, de retraite ou pré-retraite en fonction de votre situation, pensions alimentaires, etc.
    • Votre logement : acte de propriété, taxe foncière ou quittance de loyer, justificatif de domicile, etc.
    • Votre situation bancaire : relevés de compte, tableaux d’amortissement de crédits en cours de remboursement, etc.

    Pour vous assurer de fournir les bons documents et de constituer un dossier complet avant son analyse en banque, vous pouvez vous faire accompagner par l’un de nos experts en crédit immobilier ou en regroupement de crédits. Nous sommes présents sur toute la France, trouvez l’agence la plus proche de chez vous.