Financer des travaux

Partager ce guide

Table des matières

Vous souhaitez vous lancer dans  des travaux pour améliorer votre bien immobilier (agrandissement, rafraichissement, rénovation…) et vous vous demandez comment les financer ? Ymanci vous accompagne !

En fonction de la nature des travaux, de leur montant et  du moment où vous souhaitez les réaliser (au moment de l’acquisition de votre bien immobilier ou indépendamment), il existe différentes solutions de financement.

Le prêt Travaux

Un prêt Travaux est un prêt dit « affecté ». En d’autres termes, c’est un prêt dédié à la réalisation de travaux. Il vous sera impossible de financer autre chose dans le cadre de ce type de prêt.

Pour débloquer ce prêt, vous devez justifier auprès de l’établissement bancaire choisi que la somme d’argent demandée est utilisée pour vos travaux. Vus devrez alors fournir des documents tels que des devis, des bons de commande ou même des factures.

Le prêt personnel

À l’inverse d’un prêt affecté, le prêt personnel est dit « non affecté », car il n’est pas lié à un achat précis. Il peut donc aussi bien vous servir à financer vos projets travaux, comme vous aider à financer un imprévu.

Grâce au prêt personnel « non affecté » vous disposez de la somme empruntée sans avoir à en justifier son utilisation. A noter tout de même qu’un prêt personnel non affecté est souvent moins attractif qu’un prêt travaux.

Le prêt immobilier

Si le montant de vos travaux excède 75 000 € ou s’il s’agit de travaux de construction, vous pouvez souscrire un prêt immobilier amortissable classique à taux fixe ou taux variable. Dans ce cas, le règlement des factures et des appels de fonds est généralement géré directement par la banque.

Le taux d’un prêt immobilier est le plus souvent plus avantageux qu’un prêt personnel.

Les prêts aidés

Il existe de nombreux prêts aidés par l’Etat et/ou les collectivités locales qui peuvent vous donner un coup de pouce pour le financement de vos travaux

Ces prêts, comme tous les autres, sont réglementés et répondent à des critères d’obtention très précis. Il reste donc indispensable de bien vous renseigner.

Parmi l’un des plus connus, on retrouve l'Éco-PTZ. Ce prêt à taux zéro est destiné à financer les travaux de rénovation énergétique pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

D’un montant maximum de 30 000€, l’Éco-PTZ peut être accordé à des personnes propriétaires (occupants ou bailleurs). Il n’est pas soumis à conditions de revenus ; néanmoins, il ne peut financer uniquement des travaux prédéfinis dans une liste.

Le prêt travaux Action Logement ou prêt « pass-travaux », anciennement connu sous l’appellation 1% logement vous permet d’emprunter jusqu’à 10 000 € (jusqu’à 20 000 € pour des travaux de rénovation énergétique) sur 10 ans maximum au taux unique de 1%.

Vous souhaitez rénover votre logement (toiture, ravalement de façade, électricité, chauffage…) ou réduire votre consommation d’énergie (isolation thermique performante, double ou triple-vitrage, chaudière à condensation, pompe à chaleur…), Action Logement vous aide à financer tout ou partie de vos travaux réalisés par un professionnel.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.actionlogement.fr

Le prêt de la CAF : travaux d’amélioration de l’habitat

Le prêt à l’amélioration de l’habitat peut être accordé par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) dans le cadre de l’amélioration de l’habitat, comme les travaux de réparation ou d’assainissement… Ce prêt à taux réduit concerne uniquement votre habitation principale, quels que soient votre situation familiale et vos revenus.

Ce prêt à 1% peut atteindre 80 % du coût des travaux, dans la limite de 1067,14 €.

Les prêts de l’ANAH

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) peut accorder une subvention pour la réalisation de travaux dans les logements ou immeubles anciens. Cette aide s'adresse aux propriétaires qui louent ou occupent le logement concerné. Il s'adresse également au syndicat de copropriétaires pour la réalisation de travaux dans les parties communes et équipements communs de l'immeuble.

La subvention est de 50% du montant total des travaux HT, avec un maximum de 25 000 € dans le cadre de gros travaux de transformation du logement.

Plus d’informations sur www.anah.fr

Le regroupement de crédits avec travaux

Si vous avez déjà un ou plusieurs crédits en cours (crédits immobiliers, crédits à la consommation…), vous pouvez envisager de regrouper vos crédits en un seul prêt pour vous permettre de réaliser vos travaux.

Outre le fait de ne payer qu’une seule mensualité de prêt, le regroupement de crédits permet de diminuer de façon significative vos mensualités mais surtout d’y inclure une ligne de financement complémentaire* qui vous permettra de financer vos travaux. Cette solution vous permet ainsi de financer vos projets sans alourdir les mensualités de crédits, et ce avec des taux fixes et compétitifs.

Pour vous aider à concrétiser votre projet, nos équipes sont à votre écoute pour vous proposer la solution la plus adaptée.

Faites dès maintenant votre simulation avec Ymanci Regroupement de crédits pour connaître votre nouvelle mensualité !

Estimez votre nouvelle mensualité à l’aide de notre calculette

Consultez notre baromètre des taux

Cas spécifiques

Vous achetez un bien et souhaitez y réaliser des travaux

Si les travaux que vous désirez faire font partie intégrante à votre projet immobilier et qu’ils ne dépassent pas 10% du montant du bien acheté, vous avez la possibilité de financer vos travaux à l’aide de votre prêt immobilier que vous allez souscrire pour acquérir votre bien.

Autrement dit, vous ne souscrivez qu’un seul crédit immobilier pour l’acquisition de votre bien et pour la réalisation des travaux. Votre banque vous demandera néanmoins des devis précis pour le financement des travaux, il faut donc vous renseigner à l’avance.

Bon à savoir !

En fonction de la nature de vos travaux et du type de logement dans lequel vous les réalisez,  certaines démarches sont nécessaires avant de vous lancer : .

Vous êtes propriétaire d’un appartement

Vous pouvez librement réaliser des travaux et aménagements dans votre appartement sous réserve de ne pas porter atteinte à la structure de l'immeuble, ni aux droits des copropriétaires.

Si les travaux que vous envisagez n’impactent pas les parties communes et n’affectent pas la structure de l’immeuble, vous n’avez pas besoin d’autorisation préalable. Aussi, vous êtes libre de faire des travaux d'isolation intérieure, d’aménagement pour votre future salle de bain/ cuisine, des travaux de peinture/ tapisserie et même d’abattre de cloisons (uniquement s’il ne s’agit pas de murs porteurs).

Dans le cas contraire, vous avez l’obligation de soumettre votre projet à la copropriété qui devra le voter à la majorité. En cas de doute, nous vous conseillons de vous référer au règlement de copropriété.

Vous habitez dans une maison

Pour des simples travaux d’aménagement, de décoration intérieure, vous n’avez pas besoin d’autorisation préalable. En revanche, si vous souhaitez agrandir votre maison ou faire des travaux plus conséquents, une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire seront nécessaires.

Pour des chantiers mineurs, comme une extension / un agrandissement compris entre 5 et 20m² (construction véranda, garage…), une simple déclaration de travaux à déposer en mairie suffira. Cette limite peut atteindre 40 m² si la construction existante qui va être modifiée se situe dans une zone couverte par un POS ou un PLU.

Si vous envisagez des travaux conséquents, un permis de construire est obligatoire, comme par exemple des travaux qui créent une augmentation de la surface de plancher ou de l’emprise au sol de plus de 20 m², des travaux qui entraînent une superficie de l’ensemble de la construction supérieure à 170 m² ou encore les travaux qui visent à changer la destination d’un bâtiment (d’un commerce en habitation, par exemple), avec modification de la façade ou des structures porteur.

Nous vous conseillons de consulter le PLU de votre commune et de faire appel à des professionnels avant de vous lancer.

Notre rôle

Les spécialistes Ymanci vous accompagnent grâce à leur expertise dans le financement de ces changements dans votre logement. Nos collaborateurs experts sont à votre écoute pour vous conseiller pour trouver la meilleure solution.