Les actualités
femme étonnée par l'augmentation du prix de ses courses en supermarché

Inflation et rachat de crédits

Avec une inflation d’environ 5,6 % sur un an, vos crédits pèsent de plus en plus lourd dans votre budget. Certaines périodes de l’année, comme celle des vacances de Noël, peuvent être des moments de tensions particulières liées aux questions budgétaires. Réduire les mensualités de vos prêts en cours peut être une solution pour gagner en pouvoir d’achat. Contrairement à certaines idées reçues, il est tout à fait possible de renégocier ou de modifier un prêt en cours de remboursement. Et pour y parvenir, vous pouvez procéder de plusieurs façons. 

Vous pouvez commencer par essayer de moduler vos crédits à la consommation, ou renégocier votre prêt immobilier auprès de votre banquier. Changer d’assurance de prêt peut aussi être une option pour alléger votre budget mensuel. Et si vous cumulez plusieurs emprunts, vous pouvez donc, d’une certaine manière, lutter contre l’inflation qui affecte votre reste à vivre avec le rachat de crédits. Voici comment mettre en place ces 4 méthodes pour rééquilibrer votre budget en période de crise. 

1. MODULER LES ÉCHÉANCES DES CRÉDITS EN COURS

Vous ne le saviez peut-être pas, mais certains prêts sont modulables. Il est alors possible d’agir pour réduire le montant à rembourser chaque mois, en profitant de la souplesse de votre contrat. 

On parle de crédit modulable lorsque les conditions générales d’emprunt vous permettent d’intervenir sur votre échéancier de remboursement. Cette clause vous autorise à suspendre ou à réduire les mensualités de votre crédit. En contrepartie la durée de financement est rallongée. Mais attention, tous les contrats ne le prévoient pas. Il s’agit d’une option. Pour savoir si votre prêt est modulable, vous devez relire votre contrat ou contacter votre banquier. 

Si votre contrat le permet, vous pouvez simplement suspendre le remboursement de votre prêt pour quelques mois. Il s’agit d’une solution temporaire, qui permet surtout de faire face à une difficulté ponctuelle. Les mensualités restent les mêmes. Cependant la durée de remboursement est rallongée pour un nombre de mois équivalent à la durée de suspension. Par ailleurs, il y aura un report des intérêts intercalaires. 

Vous pouvez aussi demander la baisse de vos mensualités. Cette solution est plus pérenne, puisqu’elle impacte vos conditions de remboursement. Elle peut vous permettre de gagner plusieurs dizaines ou centaines d’euros chaque mois. En revanche, elle a pour conséquence de rallonger votre durée totale d’emprunt. Les conditions (modification du taux d’intérêt, avenant au contrat initial) sont à voir directement avec la banque. 

2. RENÉGOCIER VOTRE CRÉDIT ET VOTRE ASSURANCE EMPRUNTEUR 

Malgré une hausse régulière des taux depuis le début de l’année, il peut être rentable de renégocier votre crédit immobilier auprès de la banque. Il y a dix ans, les taux des crédits immobiliers tournaient autour de 4 %. Actuellement, ils avoisinent les 2 %. Il est donc encore avantageux de renégocier le taux d’intérêt de votre emprunt, si vous avez souscrit votre crédit il y a plusieurs années. 

Renégocier un crédit consiste à essayer de modifier vos conditions d’emprunt actuelles pour en obtenir des plus favorables. Cette opération est rendue possible par la diminution du taux d’intérêt appliqué à votre prêt immobilier. 

Vous êtes en droit de renégocier votre crédit à tout moment. Mais l’acceptation de votre demande n’est pas systématique. Les banques n’ont aucune obligation de vous accorder un taux plus favorable. Pour négocier un taux d’intérêt plus avantageux, vous devez présenter votre dossier sous son meilleur jour. 

La renégociation de votre prêt immobilier peut entraîner le paiement de pénalités de remboursement anticipé. Cette opération est donc intéressante uniquement si :

  • Le différentiel de taux est d’au moins 0,7/0,8 %, 
  • Le prêt est dans sa première moitié de remboursement (car le paiement des intérêts est dégressif pendant la durée du prêt). 

La renégociation de votre prêt immobilier peut aussi être l’occasion de changer d’assurance emprunteur. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lemoine, il est possible de changer d’assurance à n’importe quel moment. Cette solution peut vous permettre de faire jouer la concurrence et de négocier une mensualité réduite. Elle rencontre un franc succès auprès des français et fait partie de notre offre multi spécialiste comme le précisait notre directeur général dans Capital en 2021.

L’assurance de votre prêt a un impact significatif sur vos mensualités de remboursement. Et si le changement d’assurance en cours de contrat a longtemps été complexe, c’est désormais beaucoup plus simple. Avec l’entrée en vigueur de la loi Lemoine en 2022, vous pouvez souscrire une délégation d’assurance et rompre votre contrat pour une offre plus avantageuse à tout moment. 

La banque ne peut pas refuser un changement d’assurance. Cependant, l’emprunteur doit souscrire une assurance déléguée dont les garanties sont au moins équivalentes à celle de l’assurance groupe. Cette option peut vous permettre de réduire votre taux d’endettement sans rallonger la durée de votre prêt immobilier. 

Renégocier votre prêt immobilier avec votre banquier est souvent compliqué. Le regroupement de crédits, aussi appelé rachat de crédits, est alors une bonne alternative. Cela vous permet de regrouper vos différents crédits en un prêt unique.

Face au refus de leur banque de renégocier leur prêt, les emprunteurs se retrouvent parfois dans l’impasse. Mais regrouper ses crédits par le biais d’un rachat peut être une meilleure option. Cette opération consiste à rassembler l’ensemble de vos emprunts (prêt immobilier, prêt travaux, crédits à la consommation) dans un seul prêt. Tous vos anciens crédits sont soldés par votre nouvelle banque. 

Vous pourrez alors gagner en souplesse, malgré l’inflation. C’est une méthode efficace pour équilibrer le poids des dettes immobilières et simplifier la gestion de vos finances. En effet, vous ne payez plus qu’une seule mensualité, dont le montant est inférieur au cumul de vos anciennes mensualités. 

Pour négocier un rachat de crédits efficace et lutter contre l’inflation, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé. Grâce à son réseau, il saura faire jouer la concurrence entre les banques et vous obtenir un regroupement ou un rachat de crédit dans les meilleures conditions. Vous pourrez comparer plusieurs offres avec pour effet une augmentation significative de votre pouvoir d’achat. 

Face à l’inflation, le rachat de crédits représente une méthode efficace pour réduire votre mensualité de prêt immobilier. Cette option vous permettra de retrouver un équilibre malgré la hausse des prix. N’hésitez pas à solliciter nos courtiers pour simuler gratuitement votre regroupement de crédits. 

D’autres article peuvent retenir votre attention car la réalisation d’un rachat de crédits peut répondre à une foule de besoins :

 

Ymancipez vos projets en 1 clic

Estimez votre future mensualité de prêt.
C’est simple, rapide et gratuit !


Regroupez vos crédits

jusqu’à -60%*

sur vos mensualités