Les actualités

Crédit immobilier : l’emprunt sur 30 ans est à nouveau possible   

Les courtiers, experts en prêts immobiliers, sont catégoriques. Ils ont observé ces derniers temps un allongement des durées d’emprunt. Certaines banques accordent, à nouveau, des crédits sur 30 ans. Les banques se mettent-elles hors-la-loi ? Veulent-elles défier le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) qui a notamment décrété que la durée d’un prêt immobilier ne pouvait pas excéder 25 ans, voire 27 ans pour les profils qui doivent réaliser de gros travaux dans leur logement ? Non, ce n’est pas un vent de révolte qui souffle dans les établissements bancaires. Les banques restent dans le droit chemin en respectant les directives édictées par cet organisme français chargé de veiller à la stabilité financière en France.

Seulement voilà, certaines d’entre elles ont décidé d’appliquer la marge de flexibilité accordée justement par le HCSF. En quoi consiste cette marge de flexibilité ? Les prêteurs peuvent faire fi de ce critère cité ci-dessus dans 20 % de leur production. À ce jour, il n’y a que 0,5 % des demandes de crédit qui dépassent la durée maximale. . 

Pourquoi utiliser cette règle aujourd’hui ?   

Hier, les banques rechignaient à utiliser ce critère. Aujourd’hui, elles semblent bien décidées à fournir des efforts dans le but d’attirer de nouveaux clients. D’autant que les taux d’intérêt pour les crédits immobiliers ne s’affolent plus. Selon les prévisions de certains courtiers et de l’Observatoire Crédit Logement CSA, ils devraient stagner avant de baisser au cours de l’été 2024.  

Cet allongement de la durée d’un crédit permet : 

  • De réduire le taux d’endettement fixé à 35 % pour les emprunts immobiliers. 
  • D’accroître sa capacité d’emprunt. 
  • De diminuer par conséquent le montant des mensualités, dont les remboursements seront étalés sur une période plus longue. Ainsi, les emprunteurs retrouvent à l’instant T une souplesse budgétaire. 
  • D’acquérir un bien immobilier dont la valeur sera supérieure et qui correspondra mieux à leurs besoins. 

N’oublions pas que les prix de vente n’ont pas enregistré de véritable baisse en 2023, rendant ainsi l’accès à la propriété compliqué pour de nombreux ménages. Vous ne nous croyez pas. Voici la preuve ! Le président de Century 21 en France, Charles Marinakis, reconnaissait le 8 janvier 2024 dans les colonnes du journal Le Monde que le nombre de transactions immobilières avait reculé de 16 % en 2023. En revanche, le prix moyen au m² des maisons n’avait baissé que de 1,7 % sur les douze mois, et celui des appartements de 3,4 %. Le groupe immobilier faisait aussi ce constat concernant le faible recul des prix au niveau national :

Il est de surcroît en trompe-l’œil, car si on exclut la région parisienne, les prix immobiliers ne reculent que de 1 % dans le reste de la France, loin des 10 à 15 % de baisse nécessaire pour relancer le marché.

Plus la durée du crédit est longue, plus il coûte cher. Ces cinq années de mensualités supplémentaires vont impliquer un surcoût particulièrement élevé à cause notamment : 

  • Des taux pratiqués par certaines banques qui risquent d’être exorbitants. Les taux, historiquement bas en 2021, ne sont pas en passe de revenir à ce niveau même si la tendance est, en ce début d’année, à la stagnation. 
  • De l’assurance emprunteur : l’allongement d’un emprunt rallonge aussi le nombre de mensualités de l’assurance emprunteur. Cette assurance doit être souscrite au moment de la demande du prêt immobilier.  

Le coût total du crédit sur 30 ans pourrait finalement coûter des milliers d’euros supplémentaires à l’investisseur qui veut devenir propriétaire pour se constituer un patrimoine.

Quelle que soit la durée d’un prêt immobilier, il faut savoir que chaque établissement bancaire possède ses propres conditions. Ce que nous savons est qu’il sera plus à même d’accorder un emprunt d’une telle durée si :

Le profil du futur emprunteur présente des garanties solides 

Il est préférable d’être en contrat à durée indéterminée (CDI) ou fonctionnaire. Attention, les particuliers en contrat à durée déterminée (CDD) ou qui travaillent à leur compte, en tant qu’indépendants, peuvent aussi solliciter un prêt pour accéder à la propriété. Cependant, ce type de profil peut passer au second plan. Il est donc préférable de se faire aider par un courtier expert en crédit immobilier.  

L’emprunteur possède un apport personnel 

Cet apport personnel, surtout s’il est important, mettra en avant la capacité à épargner du futur acquéreur. Il fera figure d’assurance pour les banques qui seront disposées à lui accorder un crédit peut-être plus conséquent. Si le futur acquéreur ne possède pas d’apport personnel, la mise sur pied d’un emprunt ne sera pas impossible mais compliquée.  

L’acquéreur est jeune et est primo-accédant  

Les prêts d’une durée de 30 ans, déjà délivrés par les banques, ont été surtout accordés à des primo-accédants, âgés d’une trentaine d’années. Il va sans dire que l’âge du futur emprunteur est un critère déterminant pour les prêteurs.  

L’emprunteur est certain de ne pas dépasser le niveau d’endettement 

Le taux d’endettement est actuellement fixé à 35 %, assurance de prêt incluse, pour un emprunt immobilier. Ce pourcentage, à ne pas dépasser, est recommandé par le Haut conseil de stabilité financière depuis janvier 2021. 

Bon à savoir

Avant de se lancer et de souscrire un prêt immobilier sur 30 ans, qui avait été interdit en juin 2021, il est important de solliciter les conseils et l’expérience d’un de nos courtiers. Avec lui, le futur acquéreur pourra évaluer les avantages, mais aussi les risques d’une telle opération financière. En toute franchise, il saura dire si le désir de son client de souscrire ce prêt est une bonne ou une mauvaise idée. Ymanci, étant une société de courtage, est experte en effet en regroupement de prêts, en assurance emprunteur et en… crédit immobilier. Pourquoi se priver de leur expérience ? 

Ces articles parlent de sujets proches, ils pourraient vous intéresser :

Découvrez aussi nos articles sur l’évolution du taux d’usure en 2023 :

Et pour finir cet article sur le niveau des taux en Europe en 2023 qui aide à relativiser au sujet du niveau des taux en France.

Ymancipez vos projets en 1 clic

Estimez votre future mensualité de prêt.
C’est simple, rapide et gratuit !


Préparez votre projet
immobilier

Votre crédit

en quelques clics