Conseils

Bien comparer les garanties d'assurance emprunteur

Partager ce guide

Si l’assurance emprunteur n’est légalement pas obligatoire pour obtenir un crédit immobilier, elle reste fortement recommandée. En effet, la majorité des établissements bancaires souhaitent se protéger et exigent de leurs clients la souscription à une assurance prêt immobilier, notamment lorsque ces derniers ne disposent pas d’un apport initial conséquent. Les assurances emprunteur pouvant représenter en moyenne jusqu’à un tiers du coût total d’un crédit immobilier, il est important de choisir un contrat efficace et adapté !

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs ne sont plus dans l’obligation de souscrire à l’assurance groupe, c’est-à-dire l’assurance proposée par leur banque. Il est donc tout à fait possible d’effectuer une délégation d’assurance : souscrire à une assurance individuelle, distribuée par une compagnie d’assurance externe.

Côté législation toujours, les lois Hamon de 2014 et Bourquin de 2018 (également appelée amendement puis loi Sapin 2) simplifient la résiliation d’une assurance emprunteur, et offrent la possibilité de réaliser des économies en souscrivant à un contrat plus avantageux. En effet, il est désormais possible de résilier annuellement son assurance emprunteur, à la date anniversaire de la signature du prêt immobilier. Certaines conditions sont cependant à respecter, comme le respect de l'équivalence des garanties entre le nouveau contrat et le contrat groupe proposé par l'établissement bancaire.

Mais alors, comment bien comparer les assurances emprunteur ? Trouver le contrat le plus adapté n’est pas chose aisée, et la multitude d’offres présentes sur le marché ne facilite pas la tâche. Recourir à un comparateur d’assurances emprunteur permet ainsi d’obtenir une vision globale du secteur et de mettre en concurrence plusieurs devis d’assurances crédit immobilier.

Pour être certain de faire le bon choix et souscrire au meilleur contrat d’assurance emprunteur, plusieurs critères doivent être comparés scrupuleusement :

Attention, dans le cas d’un changement d’assurance emprunteur, il est indispensable de veiller à l’équivalence des garanties ! Le nouveau contrat doit proposer au minimum les mêmes niveaux de garanties que celui proposé par l’établissement bancaire dans lequel le prêt immobilier a été souscrit. Pour rappel, seules les garanties décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie) sont obligatoires.