Guide Devenir Propriétaire

Les questions à me poser avant mon premier achat

Les questions à me poser avant mon premier achat
Partager ce guide

Table des matières

Réaliser mon premier achat immobilier

Acheter ou louer, est-ce le bon moment ?

Les taux actuels du marché immobilier sont en faveur d’un investissement dans un bien immobilier. En effet, les taux sont bas et rendent souvent intéressante l’option de devenir propriétaire. Il faut cependant prendre en compte les frais de notaires et le coût du crédit immobilier avec les intérêts en début de prêt. Si vous vous décidez à acheter, il vaudra souvent mieux garder le bien quelques années pour ne pas être perdant. En revanche, la location est l’option idéale si vous êtes en situation de transition et que vous n’envisagez pas de rester trop longtemps sur le secteur.

Réaliser une prévision juste est compliqué puisqu’il faut prendre en compte tous les paramètres qui concernent votre futur logement. Si vous envisagez d’être en location ou propriétaire en copropriété évaluez le montant du loyer et les charges de copropriété. Si vous souhaitez devenir propriétaire, prenez bien en compte le montant de la taxe foncière, les frais de rénovation, le coût total du crédit assurance emprunteur comprise, les frais d’acquisition, et la valeur possible de votre bien pour une revente.

Bon à savoir !

Selon l’Insee, au 1er janvier 2018, 58% des ménages métropolitains sont propriétaires de leur résidence principale.

Acheter une maison ou un appartement ?

Le premier critère à prendre en compte pour définir le type de bien immobilier que vous achèterez est votre budget. Les appartements, en fonction de leur localisation géographique, sont souvent plus abordables qu’une maison qui quant à elle propose des avantages comme un garage ou un jardin.  

Le second critère et non pas des moindre, correspond à vos besoins. Selon votre situation familiale, vous chercherez une superficie plus ou moins grande, une certaine localisation qui pourra être proche du centre-ville, proche des écoles ou de toute commodité, avec un jardin ou un balcon… C’est alors que votre choix se portera sur l’appartement ou la maison selon vos priorités et vos projets futurs.

Pensez également que bien souvent, un appartement engendrera des coûts relatifs aux charges de copropriété, et qu’une maison demande plus d’entretien et des travaux de rénovation qui peuvent être plus importants que pour un appartement. Notez également que dans les grandes agglomérations, plus vous chercherez un bien qui se rapproche du centre-ville, plus il sera rare de trouver une maison correspondant à vos critères et votre budget. Il sera préférable à ce moment-là de s’écarter du centre-ville ou de choisir d’acheter un appartement.

Certains sites Internet vous permettent de visualiser les prix moyens au mètre carré selon les régions et villes en France, pour vous aider à situer les biens qui vous intéressent par rapport à ce qui se fait dans votre ville : www.immobilier.notaires.fr/fr/prix-immobilier?periodeReferences=1 ou https://www.pap.fr/vendeur/prix-m2 ou sur www.meilleursagents.com. Votre conseiller Ymanci Crédit Immobilier est un professionnel qui connait parfaitement son secteur géographique et pourra aussi répondre à vos interrogations sur le marché local.

 

Quel bien choisir dans mon cas ?

Il est essentiel de bien définir son projet immobilier. En fonction de votre situation, posez-vous les bonnes questions pour le choix de votre bien : Quel est votre projet de vie ? Est-ce un premier placement ? Votre emploi est-il stable ? Combien de temps comptez-vous rester dans le bien ? Avez-vous des projets d’enfants, mariage ? Tous ces éléments vous aideront à choisir quel type de bien, dans quel lieu, de quelle superficie et pour combien de temps vous souhaitez acheter.

 

Acheter un bien neuf, à rénover, ou faire construire ?

Investir dans un bien immobilier neuf vous procurera certains avantages comme le fait de ne pas avoir de travaux à prévoir, des frais de notaire réduits à l’achat et de disposer d’un bien plus écologique et qui engendre moins de frais d’énergie. Vous pourrez probablement même bénéficier d’équipements modernes. Les biens neufs sont généralement plus chers que l’immobilier ancien, la différence peut être de 10 à 30% en fonction des régions. C’est donc un paramètre à prendre en compte dans votre réflexion.

Investir dans un bien ancien à rénover suppose que vous devrez probablement prendre en compte des frais pour vos travaux. Cela vous laisse cependant l’opportunité de refaire votre bien à votre image et selon vos goûts !

Faire construire son futur logement est un choix audacieux puisqu’il est plus complexe. Il nécessite certaines démarches et prend plus de temps à aboutir que lorsque l’on achète un bien déjà construit. La construction de sa maison permet de disposer d’un bien à votre image et qui répondra à la quasi-totalité de vos besoins, mais s’il s’agit d’un premier achat, vous ne voudrez peut-être pas vous lancer dans ce type de démarche tout de suite.

Dans tous ces cas, il faut aussi considérer qu’avec un déblocage de prêt par étape de la construction ou d’avancement des travaux, le prêt ne sera pas débloqué en totalité en une seule fois. Cela peut engendrer le paiement d’intérêts intercalaires à prendre en compte dans votre capacité de remboursement car le client sera toujours locataire de son logement en attendant de pouvoir emménager. Ces intérêts intercalaires viennent s’ajouter au coût total du prêt et peuvent faire la différence d’une proposition à une autre. Parlez-en à votre conseiller Ymanci Crédit Immobilier qui saura adapter cette période transitoire en connaissance de votre situation personnelle.

Bon à savoir !

Sur 2019, plus d’un million de transactions immobilières dans l’ancien ont déjà eu lieu.

Où acheter ?

Bien déterminer le secteur de son futur bien immobilier est une étape incontournable. Selon vos priorités, vos projets, et votre lieu de travail, vos choix s’orienteront vers différentes localisations. En plus de vos propres objectifs de vie et votre situation (célibataire, en couple, avec ou sans enfants…) il vous faudra penser à la revente de votre bien. Privilégiez un endroit proche des commodités et des écoles si votre bien correspond à une maison familiale, ou un lieu dynamique s’il correspond à un logement pour jeunes actifs. Le choix du quartier est également important puisqu’il faut s’y sentir bien et en sécurité.

Pensez également à vous renseigner sur les perspectives d’avenir du quartier et de la ville : projets sont-ils envisagés au niveau de la région, du département ou de la ville : métro, autoroute, réaménagement d’un quartier, construction d’école ou de parc…

La question des prix de l’immobilier est aussi à prendre en compte, choisissez un quartier dont les prix correspondent à votre budget.

Mon budget

Quel est mon budget ?

Dans un premier temps, et avant de passer à l’acte d’achat, il faut estimer votre budget et votre capacité d’emprunt. Votre courtier Ymanci Crédit immobilier vous accompagne dans cette démarche. Lors d’un premier entretien il saura répondre à toutes vos interrogations et estimer votre capacité d’emprunt en fonction de vos souhaits et des possibilités offertes par les banques. En passant par votre conseiller Ymanci Crédit Immobilier, vous gagnez du temps puisqu’il étudie pour vous les propositions de plusieurs banques. Il étudiera la faisabilité de votre banque en toute objectivité afin de vous proposer la meilleure solution. 

Une fois que votre budget sera défini, il vous faudra étudier les biens qu’il vous sera possible d’acquérir, et avant tout, s’ils peuvent répondre à vos besoins. Devenir propriétaire représente un cap important et bien définir votre budget est essentiel pour que vous meniez à bien votre projet.

Grâce à l’accompagnement de votre conseiller Ymanci Crédit immobilier, tous les paramètres qui vous permettront d’établir votre budget comme votre capacité d’emprunt, votre apport personnel, les frais de notaire et frais de garantie que vous devrez régler, seront pris en compte afin d’optimiser l’enveloppe maximale possible pour votre projet immobilier.

 

Un apport personnel est-il obligatoire ?

Non, il vous est tout à fait possible de souscrire un crédit immobilier sans apport personnel. L’essentiel est que votre dossier soit complet et que votre situation vous permette d’emprunter sans apport. Notez cependant que l’apport est un atout considérable et vous permettra d’accroître vos chances d’obtenir un prêt immobilier. Selon les régions, certaines banques exigent un apport minimum, d’autres non, mais un apport peut vous aider à obtenir des conditions financières et de taux intéressantes. En général, on vous conseille d’apporter au minimum les frais de notaire, les frais de garantie et les frais de dossier. Cependant, en raison des taux actuels qui sont très bas, des calculs peuvent se révéler utiles pour estimer les coûts liés à ces frais sans faire entrave à la faisabilité de votre dossier de prêt.

 

Sur quelle durée moyenne puis-je emprunter de l’argent ?

En fonction de votre situation et du prix de bien que vous allez acheter, vous pourrez emprunter sur une durée plus ou moins variable. Les crédits immobiliers peuvent s’étaler sur 35 ans, mais les frais que cela engendre seront forcément plus élevés si la durée est plus longue.

Dans la plupart des cas, plus la durée sera courte, plus le taux sera intéressant, cependant, certains critères sont à prendre en compte pour déterminer la durée de votre prêt : votre taux d’endettement, l’assurance, le taux du crédit ainsi que l’effort mensuel à réaliser en plus de votre loyer actuel. Pensez-bien à vérifier tous ces éléments et comparer vos mensualités et conditions selon la durée que vous choisirez pour votre crédit immobilier. A noter qu’une durée longue n’est pas un mauvais choix. Cela dépend des objectifs que vous recherchez et de vos projets futurs.

 

Quels vont être les frais liés à mon achat immobilier ?

Tout achat immobilier engendre des frais d’acquisition (communément appelés « frais de notaires »), qui représentent généralement un pourcentage du prix de vente : environ 8% dans l’ancien et entre 2 et 3% dans le neuf. Ce taux varie en fonction de l’ancienneté de votre bien. Les frais d’acquisition comprennent majoritairement les impôts et taxe collectés par l’État, auxquels s’ajoutent les frais de rémunération du notaire. N'hésitez pas à vous rendre sur https://www.immobilier.notaires.fr/fr/frais-de-notaire

Il vous faudra également prendre en compte les frais de garantie. Liées directement à votre crédit immobilier, ces frais vont garantir à l’organisme prêteur, votre banque, de se prémunir si l’acheteur n’est plus en mesure d’honorer ses échéances de remboursement.

Vous serez également tenus de régler la taxe foncière, et selon votre situation, une taxe d’habitation. Tous ces frais sont à prendre en compte lors de votre décision d’achat. N’hésitez pas à poser toutes vos questions sur ces sujets à votre courtier Ymanci Crédit immobilier qui saura vous informer et vous aiguiller dans vos démarches.

Ma démarche

Est-ce préférable de passer par un courtier ?

Acheter un bien immobilier représente un investissement important et vous voudrez sans aucun doute profitez des meilleures conditions pour votre financement. Votre courtier immobilier va constituer, analyser et défendre votre dossier de demande de prêt auprès des banques pour vous, ce qui vous fera gagner du temps. Certes des frais de courtage vont s’ajouter au montant du prêt à financer, mais qui pourront être comblés grâce à l’optimisation du montage du prêt et aux conditions financières obtenues par votre courtier qui a plus de poids pour négocier auprès des banques.

Un courtier génère un gros volume de dossiers avec les banques, ce qui explique qu’il bénéficie de barèmes de taux privilégiés. Disposant d'un accès aux offres de ses partenaires bancaires et des conditions d’acceptation, il cherchera la meilleure solution en fonction de votre projet et de vos perspectives : horizon de revente, budget, coût du crédit… Le courtier vous accompagnera à chacune des étapes : estimation de votre capacité d’achat, constitution de votre dossier, recherche de la meilleure offre, analyse et vérification de l’offre de prêt…

Je contacte l’agence Ymanci Crédit immobilier proche de chez moi

 

Puis-je bénéficier d’aides pour mon premier achat ?

Oui justement, en tant que primo accédant et selon la nature de votre projet vous pouvez peut-être bénéficier du prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf ou dans l’ancien selon vos conditions de revenu. Cela signifie que vous ne rembourserez que le capital emprunté, sans intérêts supplémentaires. Il permet de vous accompagner pour la première acquisition de votre résidence principale.

Vous pouvez également profiter des aides de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

Nous vous conseillons également de vous renseigner auprès de votre région, département ou ville. Pour faciliter l’accès à la propriété, plusieurs collectivités ont mis en place des aides, principalement destinées aux personnes qui effectuent un premier achat.

Dans certains cas, vous pouvez également bénéficier d’aides de votre employeur avec le prêt 1% employeur. Renseignez-vous auprès de votre employeur qui pourra vous renseigner sur ce prêt. Il peut être utilisé pour financer jusqu’à 30% du coût total de l’opération et sera sur une durée maximale de 20 ans.

D’autres types de prêts aux conditions avantageuses peuvent vous être attribués selon votre situation familiale et financière comme le prêt accession sociale, le prêt conventionné et divers prêts bonus que peuvent distribuer certaines banques selon les périodes.