Guide Projet achat / revente

Bien acheter son bien immobilier

Bien acheter son bien immobilier
Partager ce guide

Table des matières

Vous êtes sur le point de réaliser votre second achat immobilier. Retrouvez nos conseils pour vous guider dans votre premier achat immobilier afin de réaliser un bon investissement. Que cela signifie que vous achèterez sous les prix du marché ou simplement que vous trouverez le bien de vos rêves, ne perdez pas de vue votre objectif et soyez vigilants lors de vos visites. 

Rechercher un bien

Avant d’entamer vos recherches, pensez bien à déterminer les critères de recherche de votre futur bien. Posez-vous les questions de savoir quel type de bien vous voulez acheter, pour quel budget, de quelle surface et dans quel lieu vous souhaitez acheter. Plus vos critères seront précis, moins vous perdrez de temps avec des suggestions de biens ne correspondant ni à vos attentes ni à votre situation.

La recherche de votre bien idéal peut prendre plus ou moins de temps, et votre objectif sera de voir un maximum de bien correspondant à vos critères. Consultez régulièrement des sites et diversifiez les sources.

Des sites Internet regroupent les annonces immobilières de professionnels comme seloger.com ou logic-immo.com. N’hésitez pas à mettre en place un système d’alerte sur les biens répondant à vos critères qui arrivent sur le marché. Attention, le marché de l’immobilier étant dynamique et surtout dans certaines régions et les biens immobiliers prisés peuvent se vendre très vite. Il est donc important d’assurer une veille active et d’être réactif sur les visites.

Un agent immobilier, professionnel dans son domaine, permet normalement de gagner du temps en faisant les recherches pour le compte de ses clients, surtout le bien recherché est rare sur le marché ou très prisé. Vous ne perdez cependant rien à entamer ce type de démarche qui vous permettra dans tous les cas d’ajouter une corde à votre arc et d’avoir plus de propositions ciblées sur votre recherche.

Les annonces entre particuliers comme leboncoin, PAP représentent également une source importante de biens à la vente. Environ 2 ventes sur 10 sont directement réalisées entre particuliers. Cependant, comme il y a absence de professionnels, vous devez vérifier un certain nombre de points : Le prix correspond-il au prix du marché et comment a-t-il été fixé, les diagnostics ont-ils été réalisés, comment a été calculé la surface…

Si vous manquez de temps, vous pouvez aussi passer par un chasseur d’appartement. Moyennant une commission, il se chargera de faire une pré-selection de biens en fonction d’un cahier des charges précis.

Astuce

Si vous démarrez vos recherches, il est compliqué de savoir si vous avez trouvé une bonne affaire ou non. En début de recherche, n’hésitez pas à élargir vos critères et visiter rapidement plusieurs biens pour vous faire une idée du marché et pour vous aider à mieux cibler vos recherches. Renseignez-vous sur les prix de l'immobilier du secteur sur https://app.dvf.etalab.gouv.fr qui recense les prix de l'immobilier par exemple .

Visiter un bien

Avant d’acheter, pensez bien à vérifier certains points qui pourront vous éviter de faire face à des dépenses imprévues et acheter en toute connaissance de cause.

Vous achetez une maison :

Vous achetez un appartement :

Évaluer un prix

Le vendeur se fixe sur la loi de l’offre et de la demande, et va comparer son bien aux logements similaires des environs pour déterminer son prix. Depuis quelques temps, l’État a rendu publiques les transactions immobilières réalisées par les particuliers, accessibles depuis votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr rubrique « Données publiques ». Cela vous permet d’avoir une idée du prix des biens similaires à celui que vous cherchez et de déterminer si les biens que vous visitez sont cohérents avec les prix du marché. Vous pouvez aussi faire des vérifications sur des sites d’estimation en ligne : meilleursagents.com, efficity.com…

Faire une offre

L’offre d’achat est un document qui engage en premier lieu le futur acquéreur quant à sa proposition d’achat. Cette offre permet de matérialiser la proposition d’achat auprès du vendeur, qui est libre d’accepter ou de refuser l’offre. Bien définir le montant de l’offre que vous allez émettre est une étape cruciale puisque c’est au vendeur qu’appartient le choix final. Attention, une offre d’achat trop en dessous du prix fixé par le vendeur pourra entrainer un refus sans contre-proposition. Vous pouvez cependant envisager de négocier le prix de vente si vous trouvez qu’il n’est pas en adéquation avec les prix du marché et l’état général du bien.

L’offre d’achat va matérialiser par écrit l’accord entre le vendeur et l’acheteur. Y seront mentionnées, les informations suivantes : L’état civil de l’acheteur et du vendeur, la description du bien et le délai de validité de l’offre. Une fois toutes les conditions écrites, l’acheteur peut signer l’offre.

Si l’offre est acceptée, acquéreurs et vendeurs sont dans l’obligation de respecter les conditions établies par l’offre. S’en suivra alors la rédaction du compromis de vente.

Une fois l’offre d’achat signée par vendeur et acheteur, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 10 jours, durant lesquels vous pouvez changer d’avis sans subir de pénalités financières. Une fois ce délai de rétractation passé, les deux parties s’engagent à signer l’acte de vente. Si vous souhaitez vous rétracter, l'acheteur devra adresser une lettre recommandée au vendeur ou à l’agent immobilier pour indiquer que vous ne souhaitez pas donner suite à votre proposition d’achat.

La marge de négociation

En règle générale, le vendeur fixe son prix en anticipant une négociation de la part des acheteurs. Lorsque l’on souhaite acquérir un bien, il faut réussir à savoir si le bien est négociable et si on peut envisager de faire une proposition un peu plus faible que le prix annoncé. Certains points du bien que vous souhaitez acheter peuvent vous servir d’appui pour vos négociations :