Les actualités
un homme pose un isolant thermique à l'intérieur de sa maison

Une nouvelle aide à la rénovation énergétique en 2020

Dès le 1er janvier 2020, vous pouvez profiter d’une nouvelle aide de l’État pour la rénovation énergétique de votre logement : MaPrimeRénov’.

Cap sur MaPrimeRénov’ !

Les bases…

Installation de chaudières à très haute performance énergétique, remplacement de fenêtres simple vitrage en double vitrage… l’ancien Crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, connu sous le sigle Cite, permet, à tous ceux qui souhaitent entreprendre des travaux d’économie d’énergie, de bénéficier d’une réduction d’impôt corrélée aux dépenses engagées.

Au 1er janvier 2020

Depuis le 1er janvier 2020, le Cite a disparu au profit de MaPrimeRénov’. Cette nouvelle prime est axée plus fortement sur la performance énergétique et adaptée en fonction des revenus des ménages. Les conditions d’accès évoluent également : il faut être propriétaire de sa résidence principale et que la construction de cette dernière soit achevée depuis au moins deux ans, à partir de la date du début des travaux. Les travaux devront être réalisés par une société qui possède le label Reconnu Garant de l’Environnement, connu sous le sigle RGE.

Afin d’assurer la mise en place de cette réforme dans les meilleures conditions, la transformation va s’effectuer en 2 temps :

Dès le 1er janvier 2020 : lancement de MaPrimeRénov’ pour les propriétaires qui occupent leur logement à titre de résidence principale sous conditions de ressources et du site Internet permettant d’effectuer une demande en ligne.

Puis en 2021, cette prime sera aussi ouverte aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété.

Exemple de travaux concernés :

  • Remplacement de fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage
  • Équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois, énergie solaire ou autre biomasse
  • Pompes à chaleur autre que air/air
  • Matériaux d’isolation thermique (hors fenêtres ou portes)
  • Dépose d’une cuve à fioul
  • Installation d’une VMC à double flux
  • Système de charge d’un véhicule électrique.

Pour un logement, le montant des primes versées est plafonné à 20 000 euros sur 5 ans. En complément, il vous est possible de cumuler cette prime avec d’autres aides concernant la rénovation énergétique : certificats d’Économie d’Énergie, l’Éco Prêt à Taux Zéro, le chèque Énergie…

Concernant le sujet de la rénovation énergétique, ces articles d’actualité peuvent vous intéresser :

Et dans nos articles plus anciens : 

Ymancipez vos projets en 1 clic

Estimez votre future mensualité de prêt.
C’est simple, rapide et gratuit !


Préparez votre projet
immobilier

Votre crédit

en quelques clics