Actualités

Post-confinement : des taux encourageants pour la poursuite des projets immobiliers !

Partager ce guide

Table des matières

Une étude réalisée par l'observatoire Crédit Logement/CSA1 montre que les emprunteurs profitent toujours de taux d’emprunt avantageux. Face à cela, on constate que la majorité d’entre eux souhaite poursuivre leur projet immobilier malgré la crise du Covid-19 et la recommandation du HSCF (Haut Conseil de Stabilité Financière) visant à limiter les durées de crédit à 25 ans et le taux d’endettement à 33%. Ces deux données se révèlent encourageantes et témoignent d’une belle relance du marché de l’immobilier.

Les taux d’emprunt restent attractifs malgré le contexte

Au mois d’avril, la crise du Covid-19 a affecté de nombreux marchés dont celui du crédit immobilier. Par conséquent, les taux de prêts immobiliers se sont vus légèrement augmenter. Une étude de l'observatoire Crédit Logement/CSA révèle que les crédits immobiliers accordés au mois d’avril ont profité d’un taux moyen de 1,17%, contre 1,15% pour le mois de mars, ce qui représente une très faible hausse.

Focus sur les durées d’emprunt et les taux associés

Pour une durée d’emprunt de 15 ans, la moitié des emprunteurs ont bénéficié d’un taux inférieur à 1%, le taux d’emprunt moyen étant de 0,96%. Sur une durée d’emprunt plus longue de 20 ans, le taux d’emprunt moyen est de 1,13% en avril 2020 contre 1,05% en décembre 2019. En ce qui concerne les prêts sur 25 ans, tous les crédits octroyés dépassent un taux de 1% et la moitié des emprunteurs peuvent encore profiter d’un taux inférieur à 1,50%. Même si l’on constate une remontée des taux, ceux-ci restent tout de même favorables, peu importe la durée d’emprunt. 

Ce que le coronavirus change dans les intentions d’achat

D’après des données issues de l’Observatoire du moral immobilier2, le confinement a quelque peu impacté la confiance dans l’immobilier puisque 64% des futurs emprunteurs considèrent toujours l’immobilier comme une valeur sûre en matière de placement. Cette crise a également affecté les projets immobiliers des acquéreurs sans pour autant les stopper. En effet, seulement 2% des sondés ont pris la décision d’abandonner leur projet. 

39% des futurs acquéreurs interrogés dans le cadre de cette étude indiquent avoir subi un retard dans leurs démarches et 37% ont quant à eux préféré reporter leur projet. Parmi ces derniers, 52% ont communiqué la volonté de le remettre en marche rapidement, soit dès la fin du confinement. Cette volonté de reprendre rapidement les projets s’expliquent notamment par le fait que 54% des personnes interrogées pensent que dans les six prochains mois les taux d’intérêts vont augmenter. 

Vous aussi vous avez un projet immobilier et souhaitez en savoir plus sur sa faisabilité ? Dans ce contexte, nos experts Ymanci Crédit immobilier sont plus que jamais mobilisés pour vous conseiller et vous accompagner dans votre recherche de financement et trouver avec vous la solution la plus adaptée à votre situation et à votre projet. 

Sources : 

1 https://www.lobservatoirecreditlogement.fr/uploads/obs_publications/1111946277-TDB_Avril_2020_Observ_Credit_Logement_CSA.pdf

2 Étude en ligne du groupe Se Loger réalisée le 07 Avril 2020 et redressée par Kantar TNS.Etude faite sur 4 565 propriétaires, futurs acquéreurs, vendeurs, bailleurs, investisseurs locatifs et locataires en France. Sont représentées uniquement ici les réponses des 2652 futurs acquéreurs ayant un projet immobilier dans le neuf ou l’ancien dans l’année à venir.